4 mar. 2009

Pluie après la Sécheresse



Aujourd’hui je sens que mon coeur est plus étroit. Il semble être la primauté de mes pensées. C’est pour ça que j’accueille ton façon de penser. Néanmoins, mes vieilles coutumes repoussent telle manière d’être. Elles ne sont pas soumises á tes désires. Tu m’as dit que tout le monde a un délai pour changer sa mise. Je ne crois pas. Tes attitudes sont sous réserve de mon cerveau. Par ailleurs, je me rends compte que, bien que tu ne veuilles pas, ton cœur poursuit mes rêves.


**La Maga**

1 comentario:

Anónimo dijo...

clap clap clap (y) la maga y el lobo. Tschüß

6655321